G20 : une augmentation des ressources du FMI ?

03/11/11 à 21:56 - Mise à jour à 21:56

Source: Trends-Tendances

Le G20 va accepter, dans le communiqué final de son sommet de Cannes (France), une possible augmentation des ressources du Fonds monétaire international (FMI) par des pays volontaires, a déclaré jeudi à l'AFP une source proche des négociations.

G20 : une augmentation des ressources du FMI ?

© Reuters

"Les États qui le souhaitent pourront, vers l'automne 2012, augmenter leur participation bilatérale aux ressources du FMI", a expliqué cette source en évoquant un passage de la déclaration finale des principaux pays riches et émergents.

Les ressources du Fonds ont déjà été augmentées par un accord entériné il y a un an, via un doublement des contributions permanentes des États membres, les "quotes-parts". Cet accord doit théoriquement entrer en vigueur dans un an, mais il faut qu'un nombre suffisant de
Parlements nationaux le ratifient.

En attendant, les États membres ont apporté au FMI des ressources temporaires par le biais de "nouveaux accords d'emprunt". Il est prévu qu'ils retirent ces ressources temporaires lorsque l'augmentation de leur contribution permanente sera effective.

Le G20 a donc décidé de permettre aux pays qui le désirent de maintenir ces ressources temporaires même après l'entrée en vigueur du doublement des quote-parts, selon la source. Par ailleurs, le communiqué final devrait aussi évoquer une nouvelle allocation de droits de tirage spéciaux (DTS), sorte d'actif de réserve international du FMI. Aucun chiffre n'est cité, mais cette source estime que la précédente allocation de DTS d'avril 2009, d'un montant de 250 milliards de dollars, était une "référence raisonnable".

Une allocation de DTS est une distribution de ces actifs, créés pour l'occasion, aux États membres du FMI, ce qui alimente leurs réserves de changes.

Le ministre britannique des Finances George Osborne a confirmé que les dirigeants du G20 discutaient d'une augmentation des ressources du FMI, notamment pour aider la zone euro engluée dans la crise. Il a dit à des journalistes que des pays comme la Chine étaient intéressés par une telle possibilité, promue par Londres, sans pour autant avancer de chiffres.

"La communauté internationale convient qu'il faut s'attaquer à la situation économique mondiale, et il y a un débat qui a commencé, mais n'est pas terminé, sur comment accroître les ressources du FMI", a-t-il expliqué."Je n'ai entendu personne s'opposer à la suggestion que nous augmentions les ressources des contributions individuelles du FMI", a souligné George Osborne.

Par ailleurs, le FMI va obtenir, à l'issue du G20, la création de nouvelles lignes de crédit de précaution et de liquidités, selon la source proche des négociations. Il s'agit de prêts pour permettre aux pays, notamment émergents, de faire face à des chocs dans l'urgence sans pour autant être soumis à des programmes formels du FMI, avec les conditions strictes qu'ils impliquent.

Enfin, le G20, qui se conclut vendredi, discutait d'un possible engagement, dans le communiqué final, de la Chine à doper sa demande intérieure pour favoriser la croissance mondiale, selon la source.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires