G20 : de Sarkozy à Van Rompuy, toutes les réactions

12/11/10 à 14:23 - Mise à jour à 14:23

Source: Trends-Tendances

Herman Van Rompuy et José Manuel Barroso se félicitant des résultats du G20, Barack Obama voyant "un large consensus sur la voie à suivre" pour assurer la reprise, Nicolas Sarkozy assurant que la France conduira la présidence du G20 avec "responsabilité et réalisme"... Toutes les réactions d'après-sommet.

G20 : de Sarkozy à Van Rompuy, toutes les réactions

© Montage Bloomberg

Sarkozy : la France conduira la présidence du G20 avec "responsabilité et réalisme"

La France veut conduire la présidence du G20 "avec responsabilité et réalisme", a affirmé Nicolas Sarkozy à l'issue de ce 5e sommet. La France a pris vendredi la présidence de ce forum des 20 nations les plus riches de la planète, pour une année.

Le président Sarkozy a indiqué qu'il tiendrait une conférence de presse "en janvier" à l'Elysée pour expliquer les ambitions de la France pour le G20. Selon lui, les chantiers que la France entend mener à cette occasion sont "colossaux".

Le président français a affirmé que, durant la présidence française du G20, il travaillerait "main dans la main avec le Fonds monétaire international", dont il recevra le directeur général, le Français Dominique Strauss-Kahn, "en décembre".

Obama : il existe "un large consensus sur la voie à suivre" pour assurer la reprise

Il y a, parmi les chefs d'Etat et de gouvernement des principaux pays riches et émergents de la planète, "un large consensus sur la voie à suivre" pour assurer une reprise de l'économie après la crise financière de 2008, a déclaré le président américain.

Cette reprise, vigoureuse en 2009 dans les pays émergents, peine à se concrétiser dans le monde développé, notamment en termes de créations d'emplois, en particulier aux Etats-Unis.

Barroso et Van Rompuy : "satisfaits des résultats" du sommet du G20

"Nous sommes satisfaits des résultats du sommet, ont déclaré les présidents de l'Union européenne, Herman Van Rompuy, et de la Commission européenne, José Manuel Barroso, dans un communiqué commun. L'UE voulait que ce sommet réalise des avancées sur des actions communes pour stimuler la croissance globale et l'emploi. Toutes les principales économies se sont accordées pour jouer leur rôle afin de réduire les déséquilibres."

José Manuel Barroso et Herman Van Rompuy rappellent que "l'UE, qui est en train d'adopter un mécanisme solide pour faire face aux déséquilibres macroéconomiques, continuera à apporter son expérience". Les dirigeants de l'UE se félicitent en outre des engagements du G20 pour "combattre le protectionnisme", "finaliser les négociations du cycle de Doha" sur les échanges, ainsi que de son appel à obtenir un résultat positif au sommet sur le climat prévu à Cancun à la fin du mois.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires