FSE: 1,2 milliard pour l'emploi en Wallonie et à Bruxelles

15/12/14 à 15:09 - Mise à jour à 15:12

Source: Belga

La Commission européenne a adopté lundi le programme opérationnel de mise en oeuvre du Fonds social européen (FSE) en Wallonie et en Fédération Wallonie-Bruxelles pour la période 2014-2020.

FSE: 1,2 milliard pour l'emploi en Wallonie et à Bruxelles

© BELGAIMAGE

D'un montant d'1,192 milliard d'euros, dont 614 millions proviennent du budget de l'Union européenne, le Fonds social européen a pour objectif de contribuer à la création d'emploi et renforcer la cohésion sociale en Wallonie et à Bruxelles, a indiqué la commissaire à l'Emploi, Marianne Thyssen, dans un communiqué.

Quatre grands domaines seront couverts. Le programme visera l'intégration des jeunes sur le marché du travail, notamment en offrant l'opportunité d'expériences professionnelles ou par la mise en place de formations spécifiques en alternance afin de mieux gérer la transition entre l'école et la vie professionnelle.

Des projets viseront aussi l'abandon et le décrochage scolaires. Selon la commissaire, 18.300 jeunes devraient ainsi accroître leur qualifications, 15.600 pourraient se diriger vers d'autres filières et environ 18.000 trouver un emploi.

Près de 40% de l'allocation FSE seront affectés à l'intégration sociale et professionnelle des plus démunis et des personnes les plus éloignées du marché du travail. Ces actions viseront à diminuer les effets de stigmatisation liés à la pauvreté, à la faiblesse du niveau d'instruction, à l'origine ethnique ou à l'identité sexuelle. Les mesures d'accompagnement individuel d'accès à l'insertion et à la formation devraient permettre à 12.400 personnes défavorisées de se remettre sur la bonne voie pour ce qui concerne la recherche d'emploi, l'éducation ou le travail.

Trente-cinq pourcent de l'enveloppe seront affectés à l'amélioration de l'éducation et des systèmes de formation pour tous. Un accent particulier sera mis sur la valorisation des métiers techniques et manuels, ainsi que sur l'enseignement supérieur dans des domaines à haute valeur ajoutée.

Ces mesures devraient également avoir un effet positif sur l'employabilité des chômeurs de longue durée ainsi que sur la compétitivité des entreprises, note le communiqué. Afin d'encourager l'esprit d'entreprise et la créativité, l'accent sera mis sur l'accroissement des qualifications des personnes en recherche d'emploi, sur le soutien à l'adaptation des travailleurs aux dernières évolutions technologiques ou encore l'encouragement au travail indépendant.

Nos partenaires