Fraude : un nouveau rapport dénonce le chaos belge

11/10/10 à 09:46 - Mise à jour à 09:46

Source: Trends-Tendances

Les services anti-fraude belges travaillent "en ordre dispersé", les enquêteurs locaux traitent de manière impitoyable les enquêtes de fraude simples tandis que le parquet fédéral néglige la fraude transfrontalière : un nouveau rapport sur la lutte contre la fraude s'avère des plus critiques.

Fraude : un nouveau rapport dénonce le chaos belge

© Belga

Un nouveau rapport, commandé par Carl Devlies, secrétaire d'Etat (CD&V) à la Coordination de la lutte contre la fraude, critique fortement la méthode belge en la matière. Les services anti-fraude travaillent "en ordre dispersé", peut-on lire dans le Tijd samedi : "On assiste à des doubles emplois, puis à des absences, qui ne favorisent pas l'efficacité."

Toutes les enquêtes, sur de petites fraudes et sur des fraudes internationales, sont concernées.

Les enquêteurs locaux traitent de manière impitoyable les enquêtes de fraude simples, alors que le parquet fédéral néglige la fraude transfrontalière. Les informations concernant les constructions frauduleuses ne sont rassemblées nulle part et il n'existe aucun chiffre fiable sur les montants des fraudes.

Le rapport dénonce également la législation et les peine maximales trop courtes (cinq ans) qu'encourent les fraudeurs.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires