FMI : L'Ukraine "a surpris le monde" par ses réformes

07/09/15 à 11:02 - Mise à jour à 11:02

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, a salué dimanche les réformes entreprises par l'Ukraine, qui, selon elle, "a surpris le monde", lors de sa première visite officielle dans cette ex-république soviétique.

FMI : L'Ukraine "a surpris le monde" par ses réformes

© AFP

"Je suis extrêmement encouragée par les progrès réalisés ces derniers mois. (...) L'Ukraine a surpris le monde", a déclaré Mme Lagarde, lors de cette visite intervenant peu après un accord entre Kiev et ses créanciers sur la restructuration de la dette. "Ce n'est pas le bout du chemin. Vous venez de commencer le voyage. Mener des réformes est un processus", a-t-elle cependant ajouté, lors d'une conférence de presse conjointe à Kiev avec le président ukrainien Petro Porochenko.

La semaine dernière, l'Ukraine a arraché un accord "historique" avec ses créanciers occidentaux permettant d'écarter la menace d'un défaut de paiement de ce pays ravagé par une guerre, qui a fait plus de 6.800 morts depuis avril 2014, et la crise économique. Au terme de cinq mois de difficiles négociations avec ses principaux créanciers privés -- quatre fonds américains, Kiev a annoncé le 27 août un accord qui prévoit l'effacement de 20% de la dette, soit environ 3,6 milliards de dollars, et un allongement de quatre ans de la durée du remboursement de 11,5 milliards de dollars. Une fois achevée, la restructuration doit permettre à Kiev d'alléger ses dépenses budgétaires de 15,3 milliards de dollars sur quatre ans. Un tel effort est demandé dans le cadre du plan d'aide de 40 milliards de dollars accordé à l'Ukraine par ses alliés occidentaux et par le FMI.

L'institution internationale s'est engagée à prêter au total 17,5 milliards de dollars au pays sur quatre ans, en contrepartie de mesures drastiques visant à redresser ses finances. Plusieurs tranches ont déjà été versées. Une nouvelle mission du FMI doit se rendre en Ukraine en septembre et ce jusqu'au 2 octobre afin d'évaluer l'évolution des réformes et la poursuite du programme d'aide, a indiqué M. Porochenko. De son côté, le Premier ministre ukrainien, Arseni Iatseniouk, qui a également rencontré Mme Lagarde, a qualifié cette visite d'"historique". "Pour la première fois, la directrice générale du FMI a décidé d'effectuer une visite en Ukraine, et c'est la première fois dans toute l'histoire que nous avons rempli toutes nos promesses concernant nos programmes avec le FMI", s'est-il réjoui.

En savoir plus sur:

Nos partenaires