Fisc : l'écart Flandre-Wallonie sur l'IPP se réduit

11/10/10 à 16:34 - Mise à jour à 16:34

Source: Trends-Tendances

"Il n'y a pas de quoi triompher mais l'inversement de tendance est confirmé." Le ministre Antoine a révélé une réduction de l'écart entre Wallonie et Flandre sur la clé de l'impôt des personnes physiques. Loin de s'en satisfaire, le ministre veut "augmenter la cadence des rameurs !"

Fisc : l'écart Flandre-Wallonie sur l'IPP se réduit

© Belga

L'écart entre les Régions flamande et wallonne sur la clé de l'impôt des personnes physiques (IPP) s'est réduit de 0,45 % sur les trois dernières années, selon des chiffres du SPF Finances publiés lundi par André Antoine, ministre du Budget en Wallonie et Communauté française.

Cette année, la part de la Wallonie dans le produit national de l'IPP est ainsi de 28,35 %, soit 0,17 % de plus qu'en 2009. Sur une plus longue période, soit depuis 2004, l'écart entre le rendement de l'IPP par habitant en Wallonie et celui du royaume s'est lui aussi réduit, passant de - 13,738 % en 2004 à - 12,475 % en 2011.

"Il n'y a pas de quoi triompher mais l'inversement de tendance est confirmé", a commenté André Antoine, qui voit notamment dans ces chiffres "une manifestation concrète des effets du plan Marshall". Il ne faut pas s'en satisfaire "mais au contraire augmenter la cadence des rameurs !", a-t-il ajouté, à l'aube de la confection des budgets 2011 de la Région wallonne et de la Communauté française.

En outre, la reprise de la croissance économique fait espérer des recettes additionnelles. En Région wallonne et Communauté française, ces recettes seront affectées à la réduction des besoins de financement et à la trajectoire de retour à l'équilibre en 2015. Cet effort sera "largement supérieur" à celui réalisé pour le budget 2010, dans lequel 100 millions d'euros ont été affectés à la réduction des besoins de financement, a assuré André Antoine sans plus de précision.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires