Évasion fiscale : un accord sans précédent

19/01/12 à 21:47 - Mise à jour à 21:47

Source: Trends-Tendances

Trente-huit pays se sont mis d'accord jeudi à Buenos Aires pour relancer la lutte contre les paradis fiscaux à travers un échange d'informations "sans précédent", a annoncé le président du Forum d'administration fiscale de l'OCDE, Douglas Schulman.

Évasion fiscale : un accord sans précédent

© EPA

"Nous nous sommes mis d'accord pour porter cette bataille à un nouveau niveau à travers un échange d'informations sans précédent", a dit M. Schulman au cours d'une conférence de presse à l'issue d'un Forum de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

M. Schulman, également responsable de l'Administration des impôts aux États-Unis, a fait valoir l'intérêt qu'avaient les administrations à changer leurs relations avec le monde des affaires. "Au lieu de continuer à jouer à cache-cache avec les entreprises, nous essayons de mettre en place des stratégies innovantes et efficaces", a-t-il dit, précisant que plusieurs multinationales avaient participé à la rencontre.

De son côté, le directeur de l'administration argentine des impôts, Ricardo Echegaray, hôte du forum, a fait valoir qu'il était crucial d'obtenir des résultats concrets et non de se contenter de passer des accords. "Nous sommes déjà dans une deuxième étape qui consiste à faire en sorte que les accords d'échange d'informations soient efficaces", a-t-il dit, tout en déplorant que "certains pays continuent à y faire obstacle". Quelque 114 experts, dont les responsables des administrations des impôts de 38 pays, ont participé au forum de l'OCDE.

Trends.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires