Paul Jorion
Opinion

18/04/18 à 11:26 - Mise à jour à 11:26
Du Trends-Tendances du 29/03/18

Et si le prix n'était pas un signal, mais l'expression d'un rapport de force ?

La théorie économique dominante, ou mainstream, suppose qu'il existe pour les prix un niveau "objectif" assurant l'"efficience allocative" optimale, autrement dit permettant la satisfaction maximale de l'ensemble des consommateurs.

Pour que les prix aillent se situer au niveau de leur objectivité, il faut que règne sur leur marché spécifique une " concurrence pure et parfaite " assurant une symétrie entre vendeurs et acheteurs quant à leur accès à l'information sur le produit ou le service offert (comme si l'acheteur pouvait en savoir autant que le vendeur..., mais passons). Alors, les prix à l'offre ( ask) et à la demande (bid) - qui sont autant de " signaux " envoyés par le marché - se rencontreront à leur niveau optimal. Découle de ceci, comme son corollaire, la nécessité pour les Etats de mettre en place les conditions de cette concurrence pure et parfaite, d'entretenir celle-ci et de s'abstenir de toute autre intervention - qui ne pourrait être qu'une interférence nocive - comme, par exem...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires