Pierre-Henri Thomas
Pierre-Henri Thomas
Journaliste
Opinion

13/10/17 à 14:27 - Mise à jour à 14:32
Du Trends-Tendances du 12/10/17

Est-ce vraiment si difficile de taxer les GAFA?

C'est le sujet tout en haut de l'agenda européen. Comment taxer Google, Apple, Facebook, Amazon ? Ces entreprises cumulent l'avantage d'être actives dans le secteur numérique, où les activités sont moins discernables, et d'être de grandes multinationales capables d'utiliser au mieux les montages permettant de canaliser les profits dans des filiales où l'on ne paie pratiquement pas d'impôt.

Quelques chiffres d'abord, pour situer l'ampleur du problème. Au premier semestre de cette année, ces GAFA ont réalisé ensemble un chiffre d'affaires de 273 milliards de dollars, sur lequel elles ont engrangé un bénéfice net de 48,5 milliards. Le taux d'imposition d'Apple sur ses activités européennes s'est élevé à 0,05 % en 2016. Amazon n'est pas en reste. Grâce à l'utilisation d'une holding luxembourgeoise, elle a pu payer " quatre fois moins d'impôts que d'autres entreprises locales soumises aux mêmes règles fiscales nationales ", souligne la commissaire à la Concurrence Margrethe Vestager.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires