Entretien avec Hans-Werner Sinn: "Il n'y a pas d'alternative à l'intégration européenne"

19/07/18 à 09:21 - Mise à jour à 09:25
Du Trends-Tendances du 28/06/18

L'économiste "le plus renommé et influent" d'Allemagne est un fervent défenseur du projet européen. Contrairement à ceux qui dénoncent les super pouvoirs de Bruxelles, il prône une intégration encore plus poussée et regrette les erreurs du passé. Selon lui, jamais l'union monétaire n'aurait dû précéder l'union politique. Et les Européens n'ont peut-être pas fini d'en payer le prix.

L'économiste et écrivain Hans- Werner Sinn a été nommé en 2016 l'économiste le plus renommé et le plus influent d'Allemagne. De 1999 à 2016, il a été président du groupe de réflexion Ifo à Munich et conseiller économique du gouvernement allemand. Sinn a maintes fois critiqué la politique de la Banque centrale européenne (BCE). Il surveille de près les évènements en Italie. " Si l'Allemagne rechigne à libérer des fonds et à donner de nouvelles garanties aux générations futures, il y a de fortes chances que l'Italie renonce à l'euro. " Bien que retraité, Sinn figure une fois de plus sur la liste des best-sellers avec son autobiographie Auf der Suche nach der Wahrheit (A la recherche de la vérité, non traduit) qui vient de paraître. Les syndicalistes, les hommes de gauche et les europhiles le vilipendent régulièrement mais l'homme est tout sauf réfractaire à l'intégration européenne et à l'union monétaire. Nous avons rencontré ce fils de taximan de Bielefeld dans son cabinet de travail, dans un beau quartier de Munich...
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires