Encadrer les agences de notation : "Il y a urgence !"

15/03/11 à 10:37 - Mise à jour à 10:37

Source: Trends-Tendances

Les agences de notation sont plus que jamais dans le collimateur des autorités européennes. Pour Jean-Claude Juncker, président de l'Eurogroupe, il y a une "urgence particulière" à ce que la Commission présente ses nouvelles propositions pour mieux les réglementer.

Encadrer les agences de notation : "Il y a urgence !"

© Bloomberg

Jean-Claude Juncker, président de l'Eurogroupe, a une nouvelle fois pointé la responsabilité des agences de notation dans le regain de tensions sur le marché de la dette souveraine constaté la semaine dernière.

"Beaucoup de ministres se sont étonnés du calendrier des ajustements de notations" de la Grèce et de l'Espagne, a-t-il déclaré à l'issue d'une réunion de l'Eurogroupe, le forum informel des ministres des Finances de la zone euro. Il y a une "urgence particulière" à ce que la Commission présente ses nouvelles propositions pour mieux réglementer les agences, fréquemment accusées par les dirigeants d'influencer les marchés de façon indue.

La Commission européenne s'est engagée à proposer, avant la fin de l'été, de nouvelles propositions visant notamment à accroître la concurrence entre les agences et à améliorer la notation des dettes souveraines. Ces propositions s'ajouteront à un ensemble de règles déjà mises en place au cours des derniers mois et années.

Certains, en Europe, attendent des propositions ambitieuses. Christine Lagarde, ministre française de l'Economie, voudrait par exemple qu'il soit interdit de noter les pays ayant bénéficié d'un prêt de l'UE et du FMI, comme la Grèce et l'Irlande. Les eurodéputés socialistes ont quant à eux exigé lundi la création d'une agence de notation publique.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires