"En faisant des économies au SPF Finances, le gouvernement se prive de milliards"

01/06/16 à 10:33 - Mise à jour à 10:32

Source: Belga

Les économies imposées par les gouvernements successifs au SPF Finances conduisent à une diminution drastique du nombre de contrôles, la chute atteignant, en 3 ans, 76% pour l'impôt des personnes physiques, 30% pour l'ISOC et 45% pour la TVA, selon le syndicat UNSP qui estime que "faire des économies au SPF Finances, c'est se tirer une balle dans le pied".

"En faisant des économies au SPF Finances, le gouvernement se prive de milliards"

La Tour des Finances à Bruxelles © BELGA/Eric Lalmand

Quant à la douane, les contrôles de première ligne y ont baissé de 47% en 4 ans.

"En 3 ans, les majorations de revenus liées aux contrôles à l'administration générale de la fiscalité ont chuté de 42%, ce qui représente une perte annuelle de plus de 2 milliards d'euros", poursuit l'UNSP qui prédit une aggravation de la situation en raison de la pyramide des âges au sein du SPF. "Sans engagement massif, les capacités de contrôle disparaîtront totalement d'ici 2022", ajoute le syndicat.

"En faisant des économies au SPF Finances, le gouvernement se prive tout simplement de milliards d'euros et de moyens d'investissement permettant notamment de résoudre les conflits sociaux actuels, mais également de soutenir les citoyens et les entreprises de notre pays", conclut l'UNSP en rappelant que des actions seront organisées tout au long du mois de juin.

En savoir plus sur:

Nos partenaires