Elections : "Avons-nous perdu la raison ?" (Albert Frère)

11/06/10 à 09:42 - Mise à jour à 09:42

Source: Trends-Tendances

Pour Albert Frère, "le chemin de la scission est insensé". Au contraire, il est temps pour la Belgique de se réveiller et d'entreprendre, sans se laisser abattre : "L'heure de la rigueur, de l'austérité a sonné, mais c'est aussi celle de la créativité et du dynamisme !"

Elections : "Avons-nous perdu la raison ?" (Albert Frère)

© Reuters

"Le chemin de la scission est insensé", estime l'homme d'affaires Albert Frère vendredi dans Le Soir, se disant même "catastrophé" à une telle idée. Pour lui, à la veille du scrutin, la Belgique se trouve à un moment décisif, "le plus angoissant sans doute de son histoire".

En tant que "citoyen attaché à l'unité et au prestige de son pays", le baron de Gerpinnes se dit "terriblement inquiet" : "Avons-nous perdu toute raison pour accorder la priorité à des débats communautaires, alors que nous nous trouvons confrontés à la crise économique la plus sérieuse que le monde ait connue depuis les années 1930, avec les conséquences désastreuses que l'on connaît ? C'est l'arbre qui cache la forêt !"

Pour Albert Frère, il est temps pour la Belgique de se réveiller et d'entreprendre, sans se laisser abattre. "L'heure de la rigueur, de l'austérité a sonné, mais c'est aussi celle de la créativité et du dynamisme", a-t-il conclu.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires