Elargir Bruxelles coûterait de l'argent aux Bruxellois... et aux Flamands

02/06/10 à 16:00 - Mise à jour à 16:00

Source: Trends-Tendances

L'augmentation des dépenses liées à l'élargissement (142 millions d'euros) est tout simplement plus forte que l'augmentation de ses recettes (136 millions d'euros), a chiffré le professeur d'économie namurois Robert Deschamps. Elargir Bruxelles aux six communes à facilités de sa périphérie coûterait 116 millions à la Flandre... mais rapporterait 44 millions à la Communauté française.

Elargir Bruxelles coûterait de l'argent aux Bruxellois... et aux Flamands

© Belga

Un élargissement de Bruxelles aux six communes à facilités de sa périphérie - Kraainem, Drogenbos, Linkebeek, Rhode-Saint-Genèse, Wemmel et Wezembeek-Oppem - ne renflouerait pas les caisses de la Région bruxelloise : au contraire, elle perdrait même de l'argent ! Telle est la conclusion d'une étude réalisée par Robert Deschamps, professeur d'économie aux Facultés universitaires Notre-Dame de la Paix, et révélée mercredi par L'Echo. L'exercice s'est fondé sur les budgets initiaux de 2008.

L'augmentation des dépenses liées à l'élargissement (142 millions d'euros) est tout simplement plus forte que l'augmentation de ses recettes (136 millions d'euros). Cette perte s'explique par l'Intervention nationale de la solidarité (ISN) : elle bénéficie aux Régions dans lesquelles l'impôt des personnes physiques par habitant est inférieur à la moyenne nationale. Or, en élargissant Bruxelles, la Région intégrera des citoyens plus aisés et cette intégration ne compensera pas assez le manque à gagner.

Un élargissement pénaliserait également la Flandre, qui perdrait 116 millions d'euros. La Communauté française gagnerait en revanche 44 millions d'euros. Selon le quotidien, les résultats de cette étude battent en brèche les arguments du FDF selon lesquels l'élargissement de Bruxelles est la seule voie d'un refinancement durable et structurel de celle-ci.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires