Daan Killemaes
Daan Killemaes
Rédacteur en chef de Trends Magazine
Opinion

30/08/17 à 09:09 - Mise à jour à 29/08/17 à 18:19

'Draghi face à un grand défi : le démantèlement d'une bombe à retardement de 15.000 milliards de dollars'

Le grand défi des prochaines années sera de démanteler à temps la bombe à retardement monétaire de création d'argent supplémentaire. C'est l'opinion du rédacteur en chef du Trends néerlandophone Daan Killemaes.

Dans les années vingt, Rudolf Havenstein s'est trouvé dans une difficulté plus grande que le président de la BCE Mario Draghi aujourd'hui. En tant que président de la Reichsbank, la banque centrale allemande, Havenstein se trouvait face à un choix cornélien. Devait-il essayer de préserver la jeune démocratie allemande de la république de Weimar en finançant directement le gouvernement avec de l'argent fraîchement imprimé, avec comme principal risque une émergence d'hyperinflation ? Ou devait-il fermer le robinet, avec le risque qu'une faillite de la république de Weimar cède la place à une révolution comme en Russie ? Un chaos monétaire ou le communisme ? A vous de me le dire, avec la connaissance a posteriori. Pour l'élite conservatrice allemande de l'époque, c'était toutefois clair comme de l'eau de roche : le communisme était le danger le plus grand. Havenstein a fait tourner les presses à billets, mais il n'a pas pu sauver la démocratie allemande. Au contraire, l'hyperinflation a détruit la valeur de l'épargne allemande et a no...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires