Dossiers d'investissement étranger moins nombreux mais plus porteurs d'emplois en Wallonie

07/03/18 à 16:08 - Mise à jour à 16:08

Source: Belga

La Wallonie a attiré en 2017 89 dossiers d'investissement étranger, représentant un montant total investi de près de 683 millions d'euros (+26,5% par rapport à 2016) et la création annoncée de 2.009 emplois directs (+42%), a indiqué mercredi l'Agence wallonne à l'exportation et aux investissements étrangers (Awex).

Dossiers d'investissement étranger moins nombreux mais plus porteurs d'emplois en Wallonie

Pascale Delcomminette, l'administratrice générale de l'Awex. © BELGA

Le nombre de dossiers est moins important qu'en 2016 (-14%), mais ils ont été plus porteurs d'emplois et ont généré davantage d'investissement. "Nous sommes passés d'un peu moins de 14 emplois créés et de cinq millions d'euros investis en moyenne par dossier en 2016 à 22 emplois créés et un peu moins de huit millions investis par dossier en 2017. C'est une inflation qui nous fait plaisir", s'est réjoui l'administratrice générale de l'Awex, Pascale Delcomminette, au cours d'une conférence de presse.

"Hasard du calendrier, nous sommes le lendemain d'une déception", a pour sa part commenté le ministre wallon de l'Économie, Pierre-Yves Jeholet, en référence au choix du géant allemand de l'e-commerce Zalando d'établir un centre logistique non pas en Wallonie mais aux Pays-Bas. "On ne sait pas concrétiser tous les dossiers d'investissements sur lesquels on travaille mais les chiffres pour 2017 sont évidemment positifs. On souhaite qu'ils soient encore meilleurs cette année, d'autant que nous sommes dans une conjoncture économique favorable".

Sur 89 dossiers conclus l'an dernier, 35 étaient de nouvelles implantations en Wallonie et 54 des extensions d'activités déjà présentes au sud du pays.

Les principaux investisseurs étrangers en Wallonie provenaient l'an dernier essentiellement du Vieux Continent (50% des montants, 78% des emplois), la France (588 emplois), l'Allemagne (323) et les USA (279) occupant le podium en termes d'annonce de créations d'emplois. Les investissements consentis par des entreprises flamandes en Wallonie l'an dernier représentent à eux seuls 284 emplois directs.

Pour la première fois depuis l'an 2000, les investissements en provenance d'Asie arrivent en deuxième position en terme de montants investis, grâce à l'Inde (plus de 117 millions d'euros) qui se place après la France (plus de 124 millions d'euros) mais devant les USA (plus de 100 millions d'euros).

S'agissant des secteurs d'investissements, l'Awex note un "équilibre", les emplois créés par des investissements étrangers décidés en 2017 étant les plus nombreux dans les nouvelles technologies de l'information et de la communication (341 emplois), la construction (287) et la logistique (231). "C'est une bonne nouvelle, on est dans la diversification du tissu industriel", a commenté Pascale Delcomminette.

L'administratrice générale de l'Awex souligne par ailleurs que les chiffres d'emplois directs créés dans le cadre d'investissements étrangers sont des "des chiffres a minima". "Il est très fréquent que l'emploi créé soit finalement plus important. Par exemple, Johnson & Johnson avait annoncé 150 emplois et 380 en ont été créé".

Au cours de la période 2000-2017, la Wallonie a attiré un total de 1.531 investissements étrangers, ayant permis la création de 31.201 emplois directs et représentant plus de 12,6 milliards d'euros investis, selon l'Awex.

Nos partenaires