Discussions difficiles sur le commerce au sommet du G20

10/07/17 à 10:24 - Mise à jour à 10:24

Source: Belga

Les discussions sur le commerce sont "très compliquées" au sommet du G20, a déclaré vendredi la chancelière allemande Angela Merkel, laissant pointer de sérieuses divergences entre les Etats-Unis et les autres participants.

Discussions difficiles sur le commerce au sommet du G20

© Belga

"La grande majorité (des chefs d'Etat et gouvernement) ont insisté sur un commerce libre mais aussi équilibré", a souligné la chancelière lors d'un point de presse à mi-parcours du sommet à Hambourg (nord de l'Allemagne). "Les discussions sont difficiles, je ne vais pas le cacher" et les délégations ont encore "un gros travail" devant elles sur cette partie du communiqué final, a-t-elle ajouté. Au sommet du G7 fin mai en Italie, Washington a fini par accepter du bout des lèvres une formule sur l'attachement au libre-échange, inespérée au vu de la ligne protectionniste de Donald Trump.

Mais les Etats-Unis se sont avérés moins conciliants depuis, lors d'une réunion de l'OCDE à Paris, et Donald Trump a continué à fustiger notamment l'excédent commercial allemand, qu'il juge excessif. Sur la question des surcapacités mondiales dans la sidérurgie, Angela Merkel a insisté sur la nécessité de trouver une réponse "multilatérale" dans le cadre du G20. L'Union européenne a pris des mesures contre l'acier chinois à bas prix, mais se voit désormais menacée à son tour par la Maison Blanche, qui a déclenché une enquête anti-dumping visant à la fois la Chine et plusieurs pays européens, à commencer par l'Allemagne.

Nos partenaires