Dijsselbloem plaide pour renforcer le rôle du fonds de la zone euro

30/11/17 à 21:55 - Mise à jour à 01/12/17 à 09:28

Source: Afp

Le président de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, a plaidé jeudi pour renforcer le rôle du Mécanisme européen de stabililité (MES), dont la mission est d'aider les pays de la zone euro en difficulté.

Dijsselbloem plaide pour renforcer le rôle du fonds de la zone euro

Jeroen Dijsselbloem. © Belga

Le Néerlandais, qui intervenait au cours d'une conférence à Luxembourg sur les perspectives du MES, est chargé de plancher sur des propositions de réformes de la zone euro, dont vont débattre les chefs d'Etat ou de gouvernement de l'UE le 15 décembre à Bruxelles. La Commission européenne compte aussi présenter le 6 décembre prochain ses idées.

Pour M. Dijsselbloem, le MES "pourrait jouer un rôle de stabilisateur pour des Etats membres confrontés à un grave choc économique, tout en les soutenant dans leurs nécessaires réformes".

Une idée appuyée par le président du MES, Klaus Regling, qui avait notamment cité comme exemple dans un discours le 14 novembre, le cas potentiel de l'Irlande, touchée par un "hard Brexit", à savoir un départ du Royaume-Uni de l'UE sans accord sur une future relation commerciale bilatérale.

La Commission européenne et la France sont aussi favorables à ce rôle de stabilisation du MES. En revanche, l'adhésion à cette idée est beaucoup moins forte en Allemagne.

M. Dijsselbloem a également plaidé pour que le MES -dirigé par un conseil des gouverneurs composé des ministres des Finances des pays de la zone euro- reste un organisme intergouvernemental.

"Je ne vois pas beaucoup de soutien pour que le MES devienne une agence de la Commission européenne", a-t-il dit. "Je pense que le caractère intergouvernemental du MES nous a aidés à créer de la confiance entre les Etats membres", a-t-il ajouté.

L'Allemagne, le plus gros contributeur financier au MES, ne souhaite pas qu'il devienne un organisme communautaire, car elle perdrait ainsi de son influence. Les droits de vote au MES sont proportionnels à la contribution au capital.

M. Dijsselbloem avait été nommé à la mi-octobre conseiller stratégique auprès du MES, exerçant ces fonctions en tant que prestataire de services extérieur jusqu'à la fin de son second mandat de président de l'Eurogroupe, mi-janvier 2018.

Nos partenaires