Didier Gosuin conteste les chiffres sur le chômage à Bruxelles

28/11/16 à 17:10 - Mise à jour à 17:16

Source: Belga

Le ministre bruxellois de l'Économie et de l'Emploi, Didier Gosuin, a contesté lundi l'affirmation de l'Institut wallon de l'évaluation, de la prospective et de la statistique (Iweps), qui estime, cité par les journaux du groupe Sudpresse, que le chômage n'a presque jamais baissé en Wallonie et a augmenté à Bruxelles, alors qu'il a été divisé par deux en Flandre.

Didier  Gosuin conteste les chiffres sur le chômage à Bruxelles

© Image Globe

"Arrêtons de noircir inutilement la situation alors que le chômage baisse depuis deux ans" en Région bruxelloise même si le taux y reste "sévère", a-t-il déclaré dans un communiqué, parlant d'"analyses biaisées".

M. Gosuin (DéFI) cite des chiffres fournis par le SPF Economie et des calculs de l'Observatoire bruxellois de l'Emploi montant qu'entre 2013 et 2015, le taux de chômage a reculé de 19,3% à 17,7% à Bruxelles.

Malgré une série de baisses consécutives depuis deux ans, le taux de chômage à Bruxelles reste sévère. Ainsi, selon les chiffres communiqués par Actiris, fin octobre, Bruxelles compte 98.014 chercheurs d'emploi, soit un taux de chômage de 17,9%. Les jeunes sont particulièrement nombreux à être sans emploi dans la capitale: le chômage des jeunes atteint un taux de 28,2%.

Selon le ministre, l'étude de l'IWEPS démontre une baisse continue du chômage depuis deux ans. "Encore une fois, c'est à Bruxelles que la diminution du taux de chômage est la plus forte. "Ce qui est particulièrement vrai pour le chômage des jeunes qui a connu, depuis 2010, une baisse de 30%. Dans le même intervalle, la part des Bruxellois dans l'emploi est passée de 49 à 51%, a-t-il ajouté.

Nos partenaires