Di Rupo prêt à discuter de la pension à 67 ans ?

28/06/11 à 09:35 - Mise à jour à 09:35

Source: Trends-Tendances

Le formateur royal aurait indiqué, devant le bureau du PS, qu'il fallait s'apprêter à discuter des sujets qui fâchent, et notamment du relèvement de l'âge légal de la pension, rejoignant ainsi les récents propos d'Herman Van Rompuy. Elio Di Rupo a toutefois démenti cette information.

Di Rupo prêt à discuter de la pension à 67 ans ?

© Reuters

La réforme de l'Etat qui nous attend sera d'une ampleur historique, a estimé Elio Di Rupo, formateur et président du PS, devant le bureau du Parti socialiste, rapportent mardi les journaux du groupe Sud Presse.

Tous les partis, y compris le PS, devront faire des sacrifices pour arriver à un accord, a rappelé le formateur. "Ce qui est sur la table n'est pas très réjouissant pour le PS", a souligné un ténor du parti. Il serait ainsi question de discuter des sujets tabous tels que le chômage (diminuer progressivement les allocations de chômage) et l'âge de la pension, qui pourrait être porté à 67 ans.

Il rejoignait ainsi l'avis d'Herman Van Rompuy, président du Conseil européen, qui estimait voici une semaine que l'opposition, notamment du PS et du cdH, aux recommandations de la Commission européenne pour la Belgique était un "combat d'arrière-garde". Aux yeux de l'ex-Premier ministre belge, il faudra tôt ou tard relever l'âge légal de la pension à 67 ans.

Herman Van Rompuy ajoutait que cela ne devait pas intervenir de façon brutale, en une fois : "On peut le faire progressivement, sur 10 ou 15 ans, comme l'a fait par le passé le gouvernement Dehaene avec l'âge légal de la pension des femmes. Cela se fait alors de façon socialement responsable."

Elio Di Rupo dément tout projet de relever l'âge de la pension à 67 ans

Elio Di Rupo a toutefois tenu à démentir, mardi matin, tout projet de relèvement de l'âge de la pension. Sans vouloir entrer dans les détails, le formateur indique que "tout relèvement de l'âge légal de la pension à 67 ans n'a jamais été évoqué". Elio Di Rupo appelle dans la foulée à la "discrétion et au respect du travail mené pour apporter des solutions et trouver un accord équilibré".

Interrogé sur Matin Première, Paul Magnette, ministre fédéral de l'Energie, a lui aussi exclu tout relèvement de l'âge de la pension de 65 à 67 ans.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires