Di Rupo Ier fait monter la pression fiscale

24/05/12 à 10:07 - Mise à jour à 10:07

Source: Trends-Tendances

La pression fiscale et parafiscale atteint désormais 45 % du PIB belge, suite aux mesures prises par le gouvernement Di Rupo pour redresser les finances publiques.

Di Rupo Ier fait monter la pression fiscale

© Image Globe

La pression fiscale en Belgique a atteint en 2012 un niveau historique jamais vu, rapportent jeudi L'Echo et De Tijd. C'est ce qu'il ressort du dernier rapport du Bureau du plan sur les perspectives économiques 2012-2017.

Cette hausse de la pression fiscale est principalement due aux mesures prises par le gouvernement Di Rupo pour redresser les finances publiques.

La pression fiscale et parafiscale a ainsi augmenté de 1,6 point de pourcentage, à 45 % du produit intérieur brut (PIB). Si, en 2011, la pression fiscale était donc de 43,4 % en Belgique, elle n'atteignait "que" 40,9 % dans la zone euro.

Tant les familles que les entreprises paient cette année plus de taxes qu'en 2011. Le gouvernement fédéral a augmenté la part des impôts de 3,5 milliards d'euros lors de la confection de son budget 2012.

Les principales mesures sont la limitation des intérêts notionnels pour les entreprises, l'augmentation des retenues à la source ou encore les nouvelles taxes décidées lors du dernier contrôle budgétaire, en mars (400 millions d'euros supplémentaires).

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires