"Développer le numérique pour concurrencer la Chine"

30/09/15 à 11:13 - Mise à jour à 11:12

Source: Belga

Le ministre wallon de l'Economie, de l'Innovation et du Numérique, Jean-Claude Marcourt, a de nouveau souligné l'importance mardi, à l'occasion de l'inauguration du nouveau bâtiment de l'entreprise EVS, situé au sein du Liège Science Park, d'investir profondément dans le numérique et de développer ce pan de l'économie qui permettrait à terme de concurrence la Chine.

"Développer le numérique pour concurrencer la Chine"

Jean-Claude Marcourt © BELGA

M. Marcourt a également rappelé combien l'entreprise EVS avait été précurseur dans son domaine. La société liégeoise, spécialisée dans les ralentis sportifs et dans la fabrication de serveurs vidéo destinés à l'enregistrement d'images professionnelles, propose ses produits aux quatre coins du monde. "Il ne faut pas avoir peur du numérique. Au contraire, il faut saisir toutes les opportunités afin de faire de la Wallonie un des leaders du domaine", a estimé le ministre wallon.

Installée depuis 1998 au sein du Liège Science Park, EVS emploie aujourd'hui 310 personnes et oeuvre depuis 2009 à son déménagement. La construction du nouveau bâtiment, qui se déploie sur sept étages et occupe une superficie de 23.000 mètres carrés, a duré quatre ans.

Le nouvel immeuble permet de rassembler tous les employés liégeois jusqu'alors disséminés sur six sites. Son design est épuré tandis que "la chaleur des 400 serveurs est récupérée par trois pompes à chaleur air/eau et les dalles du bâtiment servent également à véhiculer la chaleur", a expliqué Muriel De Lathouwer, administratrice-déléguée d'EVS.

L'entreprise est désormais armée pour ses futurs défis. Le nouveau bâtiment a la capacité d'accueillir jusqu'à 500 collaborateurs.

En savoir plus sur:

Nos partenaires