Demotte consterné de ne pas avoir été sollicité par Febelfin

06/09/12 à 11:34 - Mise à jour à 11:34

Source: Trends-Tendances

Le ministre-président des gouvernements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles Rudy Demotte s'est dit jeudi consterné de l'existence de discussions initiées par la Fédération belge du secteur financier (Febelfin) relative au financement de l'économie belge avec le ministre fédéral des Finances Steven Vanackere (CD&V) et le seul ministre-président flamand Kris Peeters (CD&V).

Demotte consterné de ne pas avoir été sollicité par Febelfin

© Belga

"Je ne pensais pas devoir un jour rappeler à Febelfin l'existence de la Wallonie et de Bruxelles, qu'elle connaissait pourtant bien lors de la crise bancaire et des soutiens urgents qu'il a fallu apporter à ce secteur", commente Rudy Demotte dans un communiqué.

Et le ton de se faire plus ferme: si Febelfin ne s'adresse pas à la Wallonie, M. Demotte prendra l'initiative de s'adresser directement aux banques installées sur son territoire.

Le ministre-président flamand Kris Peeters avait appelé mardi, lors d'un événement organisé par l'organisation patronale flamande Voka, les banques à faire quelque chose en retour pour le soutien public dont elles ont bénéficié.

Dans une réaction diffusée mercredi, Febelfin avait confirmé que des discussions étaient en cours avec le ministre des Finances et le ministre-président flamand concernant "le financement de l'économie belge et flamande".

D'autres réunions sont envisagées avec MM. Vanackere et Peeters, selon la fédération du secteur financier, qui avait pris l'initiative de ces contacts, les autres Régions étant invitées à embrayer.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires