Croissance : la Chine et le Brésil en berne

08/11/10 à 13:48 - Mise à jour à 13:48

Source: Trends-Tendances

Résultats contrastés pour la croissance de nos grandes économies. Du côté des gagnants : l'Allemagne, le Japon, les Etats-Unis et la Russie. Du côté des perdants : le Canada, la France, l'Inde, l'Italie et le Royaume-Uni. Quant au Brésil et à la Chine, leurs indicateurs avancés "continuent de pointer vers un fort infléchissement".

Croissance : la Chine et le Brésil en berne

© Bloomberg

La Chine, la France, le Royaume-Uni et l'Italie devraient connaître un ralentissement de leur croissance, selon des indicateurs publiés lundi par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), qui regroupe les pays les plus riches de la planète. Ces "indicateurs composites avancés" pour le mois de septembre montrent des divergences dans le rythme de croissance économique entre les pays, souligne l'OCDE dans un communiqué.

"Les indicateurs composites avancés de l'Allemagne, du Japon, des Etats-Unis et de la Fédération de Russie sont toujours en phase d'expansion tandis que ceux du Canada, de la France, de l'Inde, de l'Italie et du Royaume-Uni, continuent de pointer vers un infléchissement modéré du cycle", ajoute-t-il.

De même, les indicateurs avancés pour le Brésil et la Chine "continuent de pointer vers un fort infléchissement". Cela signifie, selon l'OCDE, que le niveau de la production industrielle, dans ces deux pays, "pourrait tomber en-dessous de sa tendance de long terme".

Dans l'ensemble, le rythme de l'expansion économique est jugé stable pour la zone OCDE et pour la zone euro. L'OCDE avait évoqué en octobre, sur la base de ces indicateurs, un renforcement des signes de ralentissement de l'expansion économique au sein de sa zone.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires