Corruption: l'OCDE "vivement préoccupée" par les efforts "limités" de la Belgique

24/02/16 à 14:13 - Mise à jour à 14:13

Source: Belga

L'OCDE a exprimé mercredi sa "vive préoccupation" face aux efforts jugés limités de la Belgique pour se conformer à la convention de l'institution internationale sur la corruption d'agents publics étrangers.

Corruption: l'OCDE "vivement préoccupée" par les efforts "limités" de la Belgique

/ © Getty

Le groupe de travail de l'OCDE sur la corruption considère que la Belgique "ne se conforme pas encore suffisamment à la convention", rappelant que ce pays n'a mis en oeuvre que 5 des 30 recommandations qui lui ont été faites en 2013, indique-t-il dans un communiqué.

Il exprime donc de "vives préoccupations quant au caractère limité des efforts accomplis par la Belgique pour se conformer à la convention de l'OCDE sur la corruption d'agents publics étrangers".

Ce groupe de l'OCDE se déclare préoccupé par "la faible proactivité des autorités dans des affaires impliquant des individus ou des entreprises pour des faits avérés ou présumés de corruption transnationale".

Selon lui, "aucune décision de justice" n'a été rendue à ce jour dans une affaire de corruption d'agents publics étrangers impliquant des ressortissants ou des sociétés belges.

Si l'OCDE reconnaît "le travail d'ores et déjà accompli par la Belgique", elle encourage "vivement" ses autorités "à prendre les mesures nécessaires pour mener à bout les différentes réformes en cours dans les plus brefs délais".

Bruxelles doit remettre un rapport sur ses progrès au groupe de travail en octobre.

En savoir plus sur:

Nos partenaires