Contrôle interne aux Finances : "Pas une telle surprise, étant donné le chaos"

16/11/12 à 07:03 - Mise à jour à 07:03

Source: Trends-Tendances

Les problèmes de contrôle interne que connaît le SPF Finances "n'est pas tellement une surprise", réagit jeudi le syndicaliste Marc Nijs de la CSC Services publics, en référence au "chaos" qui règne dans le département. Il souligne qu'il ne veut pas cautionner pour autant la tricherie.

Contrôle interne aux Finances : "Pas une telle surprise, étant donné le chaos"

© Image Globe

Le syndicaliste voit plusieurs explications à ces problèmes de contrôle interne. Le SPF Finances compte 27.000 employés aujourd'hui, un chiffre qui s'élevait à plus de 30.000 dans le passé. Statistiquement, il n'est dès lors pas anormal que certaines personnes commettent des abus. Le syndicaliste pointe ainsi du doigt le fait que le personnel travaille sur des sujets sensibles et qu'il existe des possibilités de tricher au sein du ministère.

Marc Nijs souligne enfin le "gigantesque chaos" qui sévit au sein de l'administration. "Il y a effectivement des problèmes avec les contrôles. L'administration a déjà été rappelée à l'ordre à cet égard par la Cour des comptes", sougline-t-il. Selon lui, le ministre des Finances avait alors déjà annoncé des mesures qui se sont avérées inefficaces.

Le délégué de la CSC Services publics suggère quelques pistes, afin de mieux cibler les domaines dans lesquels se posent des problèmes. Il vise notamment la gestion des contrôles fiscaux.

Il souligne enfin que le SPF Finances a déjà dépensé beaucoup d'argent dans le département ICT, alors que cela n'a apporté que très peu de résultats.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires