Comment sortir du cul-de-sac de la mobilité à Bruxelles

09/02/16 à 16:29 - Mise à jour à 16:29

L'état de délabrement des tunnels de la capitale présente au moins un avantage : il pousse les décideurs politiques à moderniser la stratégie de mobilité à Bruxelles. Mais de là à parvenir à coordonner les actions des différents niveaux de pouvoir...

Vingt-quatre mille véhicules dans un sens, 28.000 dans l'autre, le tunnel Stéphanie était l'un des noeuds routiers les plus cruciaux de la capitale. Il a été brusquement fermé, pour une durée indéterminée, car son état ne permettait plus de garantir la sécurité des automobilistes qui l'empruntaient. Depuis cette décision prise dans l'urgence le vendredi 22 janvier, les politiciens s'empoignent et les automobilistes s'étranglent dans le goulet de l'avenue Louise.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires