Comment le gouvernement décourage le passage en société

16/10/17 à 10:00 - Mise à jour à 15:08
Du Trends-Tendances du 12/10/17

Bonne nouvelle pour les chefs d'entreprise. Le gouvernement va abaisser l'impôt des sociétés pour les PME à 20 %. Indépendants et entrepreneurs vont donc être moins taxés. Sauf que ce cadeau fiscal sera gâché par une série de mauvaises surprises. Alors, quel impact pour les sociétés de management ? Se mettre en société devient-il plus intéressant ? Pas sûr. Voici pourquoi.

"Beaucoup de PME vont payer plus d'impôt après qu'avant la réforme. " " Le gouvernement veut dissuader le passage en société. " " Il va sanctionner beaucoup de PME sans raison. " Alors que certains avaient fini par douter qu'elle ne voie le jour, le gouvernement a finalement accouché, le 26 juillet dernier, en pleine torpeur estivale, de sa fameuse réforme de l'impôt des sociétés. Mais le moins que l'on puisse dire, c'est que cette réforme tant attendue ne fait guère l'unanimité dans les rangs des principaux intéressés et de leurs conseillers fiscaux. Certes, l'Isoc va baisser. Mais cette baisse, annoncée à grand fracas, s'accompagne d'une multitude de mesures, plus ou moins discrètes, qui vont alourdir la facture de nombre d'indépendants et d'entrepreneurs. On pense notamment à la rémunération minimum du dirigeant d'entreprise qui passera à 45.000 euros.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos