Comment le déficit budgétaire est soudain passé de 3,2 à 1,3 milliard

15/03/16 à 16:01 - Mise à jour à 16/03/16 à 10:36

Le gouvernement Michel a confirmé une série de mesures dont le comité de monitoring doutait. Cela lui permet de réduire le déficit à politique inchangée. Mais il reste encore un montant conséquent pour les vrais arbitrages politiques.

Bon, il est où ce dérapage budgétaire ? La pression montait depuis quelques semaines : 1 milliard, un peu plus d'un milliard, deux milliards, 2,1 milliards. Et puis finalement, le comité de monitoring, l'instance de guidance budgétaire du gouvernement fédéral, a chiffré le dérapage à politique inchangée à 2,2 milliards. Ce chiffre peut être porté jusqu'à 2,9 milliards, si l'on y intègre les dépenses liées à l'asile (des frais exceptionnels et ...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires