Comment la classe moyenne payera la crise ?

03/02/14 à 10:49 - Mise à jour à 10:49

Source: Trends-Tendances

Alors que les hauts revenus sont plus mobiles que jamais, la classe moyenne a l'impression d'être seule à payer la crise. Une crainte justifiée, si l'on devine les mesures qui se préparent.

Comment la classe moyenne payera la crise ?

© ThinkStock

Qui payera la crise ? Quelles épaules supporteront le renflouage des caisses de l'Etat ? "Je ne vois pas d'autres épaules que celles de la classe moyenne, répond Ivan Van de Cloot, économiste en chef de l'Institut de recherche Itinera. Les classes modestes n'ont pas assez d'argent. Et les revenus supérieurs peuvent assez facilement échapper à l'impôt."

L'effort reposera donc en grande partie sur la masse silencieuse et disparate des classes intermédiaires. Comment ? C'est la question. Ici, on parle de supprimer l'avantage fiscal de l'épargne-pension (une idée du syndicat socialiste FGTB). Là, de fiscaliser les loyers réels (un projet avancé par les socialistes francophones). Là encore on parle de réduire les prestations sociales et de rehausser la TVA. Ces idées sont parfois favorisées par le contexte européen. Ainsi, c'est l'Europe qui, estimant notre régime discriminatoire, pousse notre pays à taxer les loyers réels ou à revoir la fiscalité qui s'attache aux livrets d'épargne.

Retrouvez cette analyse complète dans le magazine Trends-Tendances de cette semaine.

Pierre-Henri Thomas

Nos partenaires