Chute de l'électricité verte fournie en Belgique en 2013

26/08/14 à 14:52 - Mise à jour à 14:52

Source: Trends-Tendances

En 2013, 31% de l'électricité fournie en Belgique étaient issus de sources d'énergie renouvelables. A Bruxelles, cette part atteignait 50% contre 30% en Flandre et 28% en Wallonie. Elle s'élevait pour l'ensemble de la Belgique 48% en 2012, peut-on lire dans un rapport des régulateurs actifs en Belgique dans le secteur de l'énergie (la CREG, la CWaPE, Brugel et la Vreg), sur le développement en 2013 des marchés de l'électricité et du gaz naturel en Belgique.

Chute de l'électricité verte fournie en Belgique en 2013

© Thinkstock

Cette chute s'explique essentiellement en raison de l'abrogation en 2012 du mécanisme d'exonération partielle de la cotisation fédérale sur base de la fraction renouvelable. Comme pour les années précédentes, la majorité de l'électricité verte fournie en 2013 reste issue d'installations hydrauliques, soit près de 60 %. Les installations exploitant la biomasse représentent 20% et les parcs éoliens 15% de ce marché. La part assurée par l'électricité verte produite en Belgique est passée de 12% en 2012 à 25% en 2013.

La Scandinavie (Norvège, Danemark, Suède et Finlande) qui représentait 72% des parts du marché belge de l'électricité verte en 2012 en Belgique, fournissait en 2013 moins de la moitié de l'électricité verte en Belgique (47%).

Globalement, la tendance à la baisse de la consommation d'électricité (toutes origines confondues) par les particuliers, les entreprises et les industries s'est poursuivie en 2013. Le prélèvement total d'électricité du réseau Elia s'élevait à 80,6 TWh en 2013, contre 81,7 TWh en 2012 et 83,3 TWh en 2011, soit une diminution de 1,4 % entre 2012 et 2013.

La baisse de la production nucléaire liée à la mise à l'arrêt jusqu'en juin 2013 de Doel 3 et Tihange 2 a été compensée, comme en 2012, par des importations d'électricité plutôt que par la production d'électricité à partir de centrales au gaz, indiquent les régulateurs. En 2013, 9,6 TWh ont été importés contre 9,9 en 2012.

En 2013, la consommation totale de gaz naturel par les particuliers, les entreprises et les industries s'élevait à 183,2 TWh, ce qui représente une légère diminution de 1,3% par rapport à 2012. Cette baisse résulte en partie d'une diminution de la consommation pour la production d'électricité (- 11,7%). La consommation de gaz naturel pour la production d'électricité est passée de 48,2 TWh en 2012 à 42,5 TWh en 2013. "Cela s'explique par la marge négative entre les prix de gros pour l'électricité produite au moyen du gaz naturel et celle produite au moyen d'autres matières premières, constatée depuis un peu plus de 3 ans, non seulement en Belgique, mais aussi dans toute l'Europe du nord-ouest", expliquent les auteurs du rapport.

Nos partenaires