Christophe Lacroix: "Bruxelles jette les bases d'une concurrence fiscale"

10/09/15 à 11:20 - Mise à jour à 11:20

Source: Belga

Le ministre wallon du Budget Christophe Lacroix n'apprécie pas que la Région bruxelloise planche, sans concertation, sur son propre Tax Shift: "Engager une réforme sans concertation avec la région voisine, c'est jeter les bases d'une concurrence fiscale."

Christophe Lacroix: "Bruxelles jette les bases d'une concurrence fiscale"

Christophe Lacroix © Belga

Le ministre wallon du Budget Christophe Lacroix réitère dans un entretien au Soir ses critiques visant l'attitude du fédéral qu'il accuse de ne pas fournir les informations nécessaires à la confection du budget régional: prévisions précises des recettes IPP, impact de la loi de financement et du Tax Shift. Mais il s'en prend également à la Région bruxelloise qui planche sur son propre Tax Shift, sans concertation.

"Ce que je déplore pour le fédéral vaut pour Bruxelles", regrette Christophe Lacroix. "Engager une réforme sans concertation avec la région voisine, c'est jeter les bases d'une concurrence fiscale entre nous, et manquer de fair-play. Je rappelle que la Wallonie a largement contribué à l'équilibre des finances bruxelloises, il faut éviter une dégradation des bons rapports entre nos deux régions".

Le ministre wallon est d'avis que le projet bruxellois est "problématique": il "pourrait favoriser un exode fiscal vers la capitale d'une population aisée qui vit dans le Brabant wallon, c'est inadmissible!"

De son côté, la Région wallonne planche également sur une réforme de la fiscalité immobilière qui a été régionalisée. La Région bruxelloise a avancé largement, elle, à travers un panel d'experts dont les conclusions ont été reprises en partie à son compte par le ministre régional du Budget Guy Vanhengel.

Christophe Lacroix admet par ailleurs que la Région wallonne doit également balayer devant sa porte alors qu'elle n'a peut-être pas suffisamment anticipé la prise en charge de la fiscalité par une administration correctement outillée.

Nos partenaires