Charles Michel en Chine pour attirer les investisseurs

29/10/16 à 14:23 - Mise à jour à 14:23

Source: Belga

Le Premier ministre Charles Michel s'envole ce samedi pour une courte mais intense visite politico-économique de deux jours à Pékin. Prévue il y a sept mois puis envisagée dans une formule raccourcie en raison d'un conclave budgétaire prolongé, elle avait finalement été annulée purement et simplement le 22 mars, jour des attentats de Bruxelles.

Charles Michel en Chine pour attirer les investisseurs

© Reuters

Le chef du gouvernement tentera à coup sûr de rassurer aujourd'hui les partenaires chinois du niveau élevé de la sécurité en Belgique et de l'attractivité du pays alors que sa majorité s'est attachée à prendre des mesures de lutte contre le terrorisme et de mettre en oeuvre un plan de réformes économiques structurelles.

La visite se déroule alors que la Belgique, à l'instar de nombreux autres pays, fête cette semaine 45 ans de relations diplomatiques avec la République populaire.

Au menu des entretiens qu'il multipliera durant quarante-huit heures, figurera lundi une rencontre avec le président chinois Xi Jinping, puis une autre avec le Premier ministre Li Keqiang. Avant eux, M. Michel se sera entretenu avec le président de l'assemblée - comité permanent - Zhang Dejiang.

L'intérêt de la mission sera avant tout économique: attirer de nouveaux investisseurs chinois en Belgique, et faire connaître les atouts du pays (marchés disponibles et réformes entreprises). Rendez-vous a été pris avec de nombreux CEO ainsi qu'à l'Anbang, principal gestionnaire de fonds au monde, et auprès de la première banque au monde. Charles Michel participera lundi à un forum économique Belgique-Chine. Plusieurs projets d'accords entre investisseurs devraient être annoncés dans les prochaines heures.

Nos partenaires