Ces "prophètes de malheur"qui prédisent un krach boursier de manière cyclique

16/09/15 à 15:30 - Mise à jour à 15:29

Source: Belga

Il y a des personnes qui visiblement ne veulent pas que nous ayons une rentrée presque normale. Et comme en plus ce sont des intellectuels, ils ont un large accès aux médias puisqu'ils annoncent des horreurs...

Ces "prophètes de malheur"qui prédisent un krach boursier de manière cyclique

© istock

On l'a encore vu avec l'écrivain et économiste Jacques Attali, qui a accordé une interview aux médias belges à l'occasion d'une exposition centrée sur son livre, donc sur la thématique du: peut-on prédire l'avenir ? Je vous passe les détails de ses interviews, mais on en ressort KO.

Le souci, c'est qu'il n'est pas le seul à s'être investi dans le créneau du "business de l'apocalypse". Aujourd'hui, c'est devenu un mode littéraire - et à succès - d'annoncer la prochaine guerre ou la prochaine crise économique, qui forcément sera pire que celle que nous subissons encore. À croire que tous ceux qui n'ont pas vu venir la crise actuelle se sentent coupables et redoublent dans le pessimisme ambiant, histoire de ne pas rater la prochaine. Voire d'accéder au titre envié de "gourou", que d'autres appellent plus justement "prophète de malheur".

Partager

"C'est dommage de voir des économistes ou des financiers profiter de l'inquiétude ambiante pour se transformer en Paco Rabanne de l'économie."

Dans cette veine, il y a un film qui va sortir bientôt sur nos écrans - en octobre sans doute - et dont le titre est "L'Oracle". Il s'agit des prévisions d'un ancien gourou financier au CV d'enfer. Il a été condamné pour fraude par un tribunal de New York et il a fait de la prison pendant 7 ans. Il a également été l'un des rares à avoir prédit, au jour près, le krach boursier d'octobre 1987. Et donc, ce Martin Armstrong déclare qu'il a un modèle prédictif basé sur le nombre PI et que ce modèle économique montre qu'il y a un retournement économique important tous les 3141 jours - PI multiplié par 100. En clair, il y a un retournement de cycle économique tous les 8,6 ans.

Sur la base de ce calcul, la prochaine crise économique sera pour ce mois d'octobre ! Et comme nous avons connu un été dramatique avec le krach boursier chinois, que la croissance mondiale tourne au ralenti, que les Etats-Unis ne vont pas encore bien, qu'ils risquent de déstabiliser la planète finance en augmentant leur taux d'intérêt ce 17 septembre, etc. tous ces sujets d'inquiétudes donnent évidemment de la force à un Martin Armstrong et à ses prévisions de malheur.

En fait, cette prévision à base du nombre PI, c'est du pipeau. Exactement comme la théorie véhiculée par d'autres économistes habitués des plateaux de télévision et qui disent que nous allons entrer en crise, car ils ont constaté qu'il y a eu une crise majeure toutes ces sept dernières années. À croire que les Chinois ont provoqué la crise de cet été parce qu'ils se sont dit "zut, c'est la septième année sans crise majeure. Allez, il faut qu'on fasse quelque chose pour qu'on parle de nous en 2015."

C'est dommage de voir des économistes ou des financiers profiter de l'inquiétude ambiante pour se transformer en Paco Rabanne de l'économie. John Kenneth Galbraith, sans doute l'un des meilleurs économistes de tous les temps, avait l'humilité de dire, je le cite: "la seule fonction des prévisions économiques, c'est de rendre l'astrologie respectable".

En savoir plus sur:

Nos partenaires