"Ce sont nos industries qui tiennent notre économie debout !"

21/06/12 à 13:17 - Mise à jour à 13:17

Source: Trends-Tendances

En dépit de la crise de l'euro et d'une croissance internationale limitée, les investissements dans l'industrie technologique croissent de pas moins de 17 %, pointe la fédération Agoria qui en conclut : "Celui qui veut soutenir notre économie ou favoriser la relance doit dès lors miser sur l'industrie."

"Ce sont nos industries qui tiennent notre économie debout !"

Les entreprises technologiques prévoient d'investir 2,1 milliards d'euros dans notre pays en 2012. "Un montant record, comme l'atteste une analyse de la Banque nationale et d'Agoria", assène la fédération de l'industrie technologique dans un communiqué publié jeudi. Agoria représente 1.600 entreprises pour un total de 280.000 travailleurs.

"En dépit de la crise de l'euro et d'une croissance internationale limitée, les investissements dans l'industrie technologique croissent de pas moins de 17 %, souligne Paul Soete, CEO d'Agoria, cité dans le communiqué. Ceci montre que les secteurs industriels, traditionnellement très tournés vers les exportations, maintiennent notre économie debout. Celui qui veut soutenir notre économie ou favoriser la relance doit dès lors miser sur l'industrie."

"Nous dépassons aujourd'hui le niveau des investissements d'avant la crise" (Agoria)

Le fait que la Belgique, contrairement à de nombreux autres Etats membres de l'Union européenne, ne soit pas en récession pour le moment, "nous le devons dans une large mesure aux solides prestations des secteurs industriels dans notre pays", assure encore la fédération technologique.

La croissance économique au premier trimestre "a été essentiellement soutenue par les exportations, et l'enquête de la Banque nationale sur les investissements révèle maintenant que les investissements dans l'industrie technologique atteignent un niveau record. Après une progression des investissements de 10 % en 2011, c'est une hausse de 17 % qui est prévue pour 2012." Les chiffres des six premiers mois de 2012 "confirment ce boom des investissements". Bref, l'industrie technologique "fait visiblement mieux que la moyenne de l'industrie".

"Nous sommes sortis du creux de la grave crise économique de 2008, apprécie Paul Soete. Mieux, même : après la reprise des années précédentes, nous dépassons aujourd'hui le niveau des investissements d'avant la crise. Les plus importants investisseurs se trouvent dans les secteurs de l'automobile (593 millions) et de la mécatronique (360 millions)."

L'économie belge continue toutefois de perdre des parts de marché, surtout sur les marchés européens, nuance Agoria. "Les bons chiffres sur le plan des investissements ne doivent dès lors pas nous inciter à relâcher nos efforts pour renforcer notre compétitivité. Il faut en outre continuer à s'efforcer d'attirer de nouveaux investisseurs."

Trends.be

Nos partenaires