Carburant à prix record : l'Etat rabotera-t-il les accises ?

08/03/11 à 09:47 - Mise à jour à 09:47

Source: Trends-Tendances

Le diesel et l'essence voient leur prix augmenter aujourd'hui. Plusieurs politiques ont évoqué le retour du "cliquet inversé", un mécanisme par lequel l'Etat fédéral renonce à engranger une partie de la plus-value de TVA pour limiter la hausse du carburant.

Carburant à prix record : l'Etat rabotera-t-il les accises ?

© Bloomberg

Le gouvernement fédéral devrait s'attaquer au budget la semaine prochaine. Le comité ministériel restreint prévu jeudi pourrait déjà se pencher sur le sujet. Guy Vanhengel, ministre du Budget, répète mardi dans De Standaard qu'il propose à cette occasion de réinstaurer le système du "cliquet inversé" pour faire face à la hausse du prix des carburants.

L'idée a déjà été évoquée la semaine dernière par le sénateur Open VLD Rik Daems et le député MR Denis Ducarme. Ils ont plaidé ensemble pour la réinstauration de ce système inscrit dans la loi-programme de 2004 mais qui n'a trouvé à s'appliquer qu'en 2007 et 2008.

Le "cliquet inversé" implique une légère diminution des accises lorsque les prix des carburants atteignent un certain niveau. Il s'agit en fait pour l'Etat de ne pas engranger une partie de la plus-value de TVA engendrée par l'augmentation des prix.

Rik Daems et Denis Ducarme proposaient d'appliquer le système lorsque le prix du diesel atteint 1,47 euro le litre et celui de l'essence 1,61 euro/l. Le prix du diesel est, depuis ce mardi, de 1,443 euro/litre et celui de l'essence de 1,591 euro/litre.

Le prix de l'essence atteindra un niveau historique mercredi

Le prix maximum de l'essence atteindra mercredi un nouveau record absolu. Le tarif de l'essence 95 sera de 1,624 euro maximum par litre, a annoncé mardi le SPF Energie. Le précédent record datant de juillet 2008 a été battu. A l'époque, le prix maximum était de 1,61 euro par litre. Cette hausse de 3,3 centimes par litre est une conséquence de la hausse des cotations des produits pétroliers sur les marchés internationaux.

L'essence 98 augmente elle aussi, passant à 1,637 euro par litre (+ 2,2 centimes). Le mazout de chauffage suit la même tendance : pour des commandes de plus de 2.000 litres, le prix sera de 0,833 euro par litre (+ 2,5 centimes).

Le prix maximum du diesel a déjà augmenté mardi pour atteindre 1,443 euro par litre. Le record de prix date de mai 2008 (1,469 euro).

Carburant : Touring demande l'application systématique du cliquet inversé

L'organisation de mobilité Touring a salué mardi la proposition du ministre du Budget de réduire les accises à la pompe mais a insisté pour que le gouvernement approuve un système définitif prévoyant que les accises diminuent automatiquement dès qu'un plafond des prix est atteint.

L'automobiliste belge a constaté, en huit ans, une augmentation de prix de 83 % du diesel et de 55 % de l'essence. Touring avance que les carburants chers ont été exclus de l'indice santé mais cela a un revers : "Les salaires n'augmentent pas, le pouvoir d'achat coule littéralement le long de la pompe à carburant !", affirme-t-elle mardi dans un communiqué.

L'organisation de mobilité demande que le gouvernement en affaires courantes prenne des mesures qui soutiennent véritablement le pouvoir d'achat. Touring cite en exemple l'application automatique du cliquet inversé lors de chaque augmentation de prix, et ce, sans que cette application soit à chaque fois approuvée par le conseil des ministres.

Mais aussi de réfléchir à un enregistrement partiel des prix du carburant dans l'indice santé : "Lorsque les transports engloutissent 13 % à 14 % du budget familial, il est logique que ces dépenses soient incorporées dans l'indice !"

Pour soutenir la pouvoir d'achat, Touring demande encore la prise en compte d'une baisse des accises (et donc de la TVA) dans les projets relatifs au budget.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires