Budget : l'idée de Leterme fait tiquer Kris Peeters

25/03/11 à 09:59 - Mise à jour à 09:59

Source: Trends-Tendances

Transférer 80 % des moyens financiers aux Régions et réserver le solde au niveau fédéral séduit certes le Premier ministre mais pas son collègue de parti, le ministre-président flamand.

Budget : l'idée de Leterme fait tiquer Kris Peeters

© Belga

L'idée émise officieusement par le Bureau du plan de conserver 20 % des moyens financiers au niveau fédéral afin de maintenir un budget fédéral viable, et de ne transférer donc que 80 % aux entités fédérées, ne plaît pas au ministre-président flamand Kris Peeters.

"Onaanvaardbaar !" ("inacceptable"), a-t-il commenté à l'agence Belga, contredisant ainsi son collègue de parti, le Premier ministre démissionnaire Yves Leterme, qui s'était rallié à cette idée. Pour le chef de file du gouvernement flamand, si l'on transférait à la Flandre de nouvelles compétences en laissant toutefois 20 % des moyens concernés au fédéral, il faudrait pratiquer au nord du pays de nouvelles économies dans des domaines touchant au bien-être, par exemple.

Kris Peeters pense qu'il faudrait plutôt réfléchir à la création d'une "Agence de la dette" commune. A partir du moment où le Bureau du plan estime que répartir simplement la dette fédérale entre les Régions aurait des effets néfastes sur les marchés financiers, il faut envisager, selon le ministre-président flamand, de transférer la dette à une telle agence. C'est là que l'on pourra réfléchir à la manière d'agir, juge-t-il.

A propos de la nécessité, pour le gouvernement fédéral, de pouvoir supporter financièrement la charge des pensions, Kris Peeters veut bien apporter sa contribution, "si les autres Régions en font autant". Il souhaite aussi la conclusion d'un pacte de stabilité interne, afin de coordonner l'approche budgétaire à tous les niveaux du pays.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires