Budget: il faut d'abord gratter dans les dépenses, dit Van Quickenborne

09/09/11 à 11:37 - Mise à jour à 11:37

Source: Trends-Tendances

Pour réaliser un effort budgétaire de 7 milliards d'euros, il faut "fixer les priorités justes. La pression fiscale est très élevée, donc il faut d'abord regarder du côté des dépenses, y compris dans les soins de santé et dans les dépenses publiques", a affirmé vendredi matin sur les ondes de la VRT-radio le ministre pour l'Entreprise et la Simplification, Vincent Van Quickenborne (Open Vld).

Budget: il faut d'abord gratter dans les dépenses, dit Van Quickenborne

© Belga

Aux yeux du ministre, certains services publics sont déjà sur la bonne voie en matière d'efficience, notamment en misant sur la digitalisation. Mais cette évolution doit devenir selon lui le fait de tout le secteur public.

Pour Vincent Van Quickenborne, cela permettrait de réaliser plusieurs centaines de millions d'économies, si pas des milliards.

"Celui qui dit que nous n'allons pas devenir plus pauvres nous raconte des salades. Nous devrons tous faire un petit pas en arrière", a-t-il commenté.

Le ministre songe tout d'abord aux pouvoirs publics, mais d'autres réformes comme l'allongement de la carrière seront selon lui également nécessaires.

Trends.be avec Belga

Nos partenaires