Budget fédéral: les épargnants vont passer à la caisse

31/10/16 à 09:20 - Mise à jour à 09:29

Source: Trends-Tendances

Hausse du précompte mobilier, taxe de Bourse majorée, alourdissement du prélèvement sur les plus-values internes : épargnants et chefs d'entreprise passent une nouvelle fois à la caisse pour remettre les comptes publics sur les rails. Comment réagir ? Où placer son argent désormais ? Gros plan sur ces nouvelles règles du jeu fiscal.

Une fois de plus, le fédéral n'aura pas été tendre avec les épargnants et les investisseurs pour boucler son budget. Première mauvaise surprise : le précompte mobilier sur les intérêts et les dividendes passe de 27 à... 30 % . Second coup dur : la taxe sur les opérations de Bourse (TOB) voit ses modalités resserrées, en Belgique comme à l'étranger. Outre de nouveaux plafonds, la perception de la taxe sera en effet étendue aux opérateurs étrangers. Quant aux plus-values internes réalisées par les dirigeants d'entreprise, elles seront dorénavant passées au crible par le fisc et plus lourdement taxées. Au total, les trois mesures devraient rapporter quelque 492 millions d'euros à l'Etat l'an prochain.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires