Budget européen : Hollande contre le reste du monde ?

09/05/12 à 14:59 - Mise à jour à 14:59

Source: Trends-Tendances

François Hollande doit se sentir bien seul. Le président français frais émoulu veut renégocier le pacte budgétaire européen ? Les "non" fusent de toutes parts : Allemagne bien sûr, mais aussi Commission européenne, Parlement européen, BCE, Eurogroupe...

Budget européen : Hollande contre le reste du monde ?

© Image Globe

Le socialiste François Hollande, élu dimanche président de la République française, souhaite "renégocier" ou "compléter" le pacte budgétaire par des mesures censées doper la croissance, mais se heurte au "non" catégorique de la chancelière allemande Angela Merkel sur ce point.

François Hollande et Angela Merkel doivent se rencontrer le 16 mai, au lendemain de la prise de fonction du nouveau président français, et ce sujet sera au coeur d'âpres discussions avant un dîner informel des dirigeants européens le 23 mai, consacré à la croissance et à l'emploi.

Il n'y aura pas de renégociation du pacte budgétaire, affirme Barroso

José Manuel Barroso, président de la Commission européenne a estimé mercredi qu'il n'y aurait pas de renégociation du pacte de discipline budgétaire signé en mars par 25 pays de l'UE, contrairement au souhait du nouveau président français, François Hollande.

Interrogé lors d'un colloque au Parlement européen à Bruxelles pour savoir s'il y aurait renégociation du pacte budgétaire, José Manuel Barroso a simplement répondu "non", sans étayer sa réponse. Egalement présent, Martin Schulz, président du Parlement européen, a apporté la même réponse à cette question.

Les deux responsables politiques se sont en revanche montrés ouverts à la mise en place d'un autre pacte économique européen qui ne soit pas uniquement consacré à la discipline budgétaire. Interrogé sur un tel scénario, ils ont répondu positivement : "Parlez-vous de nouveau traité ou de contrat politique ?, a questionné le président de la Commission Si vous me dites un contrat politique, je vous dis oui."

José Manuel Barroso n'a pas donné de précision sur le format que pourrait prendre ce contrat et s'est contenté de dire qu'il ne serait pas financé par de nouvelles dettes ou par l'inflation, en réponse à une question lors de ce colloque sur l'avenir de l'Europe au Parlement européen.

Mardi, un membre du directoire de la Banque centrale européenne, Jörg Asmussen, a également affirmé que la France devait appliquer le pacte "tel quel".

Le chef de file de l'Eurogroupe opposé à une renégociation du pacte budgétaire

Jean-Claude Juncker, Premier ministre luxembourgeois et président de l'Eurogroupe, se rendra jeudi après-midi à Paris pour y rencontrer François Hollande, a-t-on appris mercredi de source gouvernementale luxembourgeoise.

A l'ordre du jour de la réunion figurent des discussions sur des dossiers européens, la situation dans la zone euro et notamment le pacte de discipline budgétaire et "les possibles mesures pour relancer la croissance", indique-t-on de même source.

Jean-Claude Juncker a déclaré mardi devant les parlementaires luxembourgeois qu'il partageait "le même avis" que le président élu français sur la nécessité d'initiatives au niveau européen pour relancer la croissance, tout en soulignant qu'il était opposé à une renégociation du pacte budgétaire, réclamée par François Hollande.

"Nous plaidons pour une utilisation plus importante des moyens structurels et pour une augmentation du capital de la Banque européenne d'investissement", a précisé mardi Jean-Claude Juncker.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires