Budget : Di Rupo Ier devra trouver 1,2 milliard de plus !

10/02/12 à 11:35 - Mise à jour à 11:35

Source: Trends-Tendances

Le Bureau du plan a publié une prévision de croissance assassine pour 2012 : 0,1 %. Problème : le budget 2012 a été confectionné sur base d'une croissance de 0,8 %. La différence représente 1,19 milliard d'euros de plus à trouver... et 350 millions pour les entités fédérées.

Budget : Di Rupo Ier devra trouver 1,2 milliard de plus !

© Reuters

Le Bureau du plan a confirmé vendredi que le taux de croissance de l'économie belge devrait s'établir à 0,1 % cette année, après une croissance de 1,9 % l'an dernier. La croissance économique devrait rester positive tout au long de l'année.

La Belgique a terminé l'an dernier en récession, avec une croissance négative aux troisième et quatrième trimestres.

Le Bureau du plan prévoit encore que le pouvoir d'achat baissera de 1 % cette année et que les créations d'emploi n'atteindront que 6.400 unités. Le taux de chômage harmonisé d'Eurostat passerait de 7,2 % en 2011 à 7,5 % en 2012.

Enfin, l'inflation devrait ralentir quelque peu cette année pour s'établir à 2,7 % en moyenne.

Budget 2012 "erroné" : 1,19 milliard d'euros d'efforts supplémentaires pour le fédéral

L'information est cruciale pour le budget 2012 de l'Etat fédéral. Un budget adopté par la Chambre voici un peu plus d'une semaine, majorité contre opposition (86 oui contre 53 non). Après ce vote, Olivier Chastel, ministre du Budget, a rappelé qu'il s'agissait d'un objectif prioritaire du gouvernement puisque le budget concrétise le programme de gouvernement.

Problème : ce budget adopté est d'ores et déjà erroné, puisqu'il a été établi sur la base de 0,8 % de croissance alors que celle-ci sera nettement inférieure. On attendait les prévisions du Bureau du plan pour 2012 : elles viennent donc de tomber... et sont désastreuses.

Avec une croissance quasi nulle, ce sont des centaines de millions d'euros d'efforts supplémentaires qui devront être consentis... et d'abord trouvés. En effet, 0,1 % de croissance représente 170 millions d'euros pour le budget fédéral et 50 millions d'euros pour les entités fédérées, soit un total de 220 millions d'euros.

Traduction : avec une estimation de croissance de 0,1 %, il faudra compenser sept fois 170 millions d'euros au niveau fédéral, soit 1,19 milliard d'euros. Et sept fois 50 millions au niveau des entités fédérées, soit 350 millions d'euros.

"Le regard est maintenant tourné vers l'avenir et le contrôle budgétaire qui doit permettre de maintenir le budget dans les rails", commentait le ministre Chastel au lendemain du vote du budget. On imagine la tension qui ne devrait pas manquer de régner lors de ce conclave budgétaire, dont le début est fixé au 25 février.

Budget : la Flandre devra trouver plus de 500 millions d'euros

Le gouvernement flamand devra trouver de 500 millions à 550 millions d'euros pour maintenir son budget en équilibre. Cet effort pourrait atteindre 600 millions d'euros si le gouvernement fédéral parvient à s'accorder avec les entités fédérées sur les pensions de leurs fonctionnaires.

Le ministre-président flamand, Kris Peeters, avait évoqué au début de l'année un montant oscillant entre 200 millions et 500 millions. "Malheureusement, il apparaît maintenant que nous sommes dans la partie de haute de la fourchette", a-t-il commenté vendredi, après la publication des estimations du Bureau du Plan qui prévoit une croissance de 0,1 % alors que le gouvernement flamand avait établi son budget sur une prévision de 1,6 %.

Le gouvernement flamand réalisera son contrôle budgétaire la semaine prochaine. Le niveau fédéral procédera à cet exercice les 24 et 25 février. Les gouvernements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles les suivront le 1er mars.

V.D., avec Belga

Nos partenaires