Bruxelles : "Un chèque de 500 millions doit être possible"

14/09/10 à 08:50 - Mise à jour à 08:50

Source: Trends-Tendances

Le montant de 500 millions d'euros, au centre des tensions lors des négociations de préformation, est d'un ordre de grandeur réaliste. Même si cette revalorisation ne pourrait pas intervenir "du jour au lendemain", estime Guy Vanhengel, ministre sortant du Budget.

Bruxelles : "Un chèque de 500 millions doit être possible"

© Belga

Un refinancement progressif de la Région bruxelloise à hauteur de 500 millions d'euros "doit être possible", a affirmé mercredi Guy Vanhengel, ministre (démissionnaire) du Budget.

Interrogé sur Bel RTL, l'ancien ministre bruxellois a estimé nécessaire de "créer une trajectoire qui permette un refinancement correct de la Région bruxelloise".

Le montant de 500 millions d'euros, au centre des tensions lors des négociations de préformation, est d'un ordre de grandeur réaliste, a-t-il dit. "Par rapport à l'ensemble des budgets, cela doit être possible", selon lui, même si cette revalorisation ne pourrait pas intervenir "du jour au lendemain".

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires