Bruxelles critique le "moment" choisi par Moody's pour dégrader l'Italie

13/07/12 à 15:03 - Mise à jour à 15:03

Source: Trends-Tendances

La Commission européenne a sérieusement mis en cause vendredi le "moment" choisi par l'agence Moody's pour dégrader la note de la dette à long terme de l'Italie, en saluant les actions "déterminées" de ce pays pour rétablir ses finances.

Bruxelles critique le "moment" choisi par Moody's pour dégrader l'Italie

© Image Globe

"Je n'ai pas de commentaires à faire sur le contenu de l'annonce, mais on peut légitimement et sérieusement s'interroger sur le moment" de cette annonce, a déclaré Simon O'Connor, porte-parole du commissaire européen chargé des Affaires économiques, Olli Rehn.

L'agence d'évaluation financière a dégradé la note de l'Italie de deux crans, de A3 à Baa2, et maintenu la perspective négative, quelques heures avant une émission de titres de dette par ce pays. Vendredi, le taux d'emprunt à 10 ans de l'Italie s'envolait pour repasser au-dessus des 6%.

"Nous considérons que les actions de l'Italie ont été à la fois déterminées et étendues", a affirmé M. O'Connor. Il a évoqué les mesures de "consolidation fiscale", l'introduction d'une règle d'équilibre budgétaire dans la Constitution et la réforme du marché du travail.

"Nous considérons que l'effort de réforme de l'Italie a été impressionnant et sans précédent", a dit le porte-parole, en soulignant que le pays devait "maintenant mettre en oeuvre pleinement ce qui a été adopté".

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires