Ben Laden tué, le dollar grimpe et le pétrole s'apaise

02/05/11 à 09:22 - Mise à jour à 09:22

Source: Trends-Tendances

Le décès d'Oussama ben Laden, l'ennemi public n° 1 des Etats-Unis, a poussé les investisseurs à acheter le billet vert, particulièrement faible ces dernières semaines. Le pétrole, de son côté, voyait le prix de son baril quitter ses récents sommets.

Ben Laden tué, le dollar grimpe et le pétrole s'apaise

© Bloomberg

Le dollar a grimpé lundi face aux principales devises après l'annonce de la mort du chef d'Al-Qaïda, Oussama ben Laden, par un haut responsable américain. L'euro ne valait plus que 1,4771 dollar vers 3 h 15 GMT (5 h 15 heure belge), contre 1,4864 dollar peu avant 1 h GMT.

Le billet vert cotait en outre 81,66 yens, à 3 h 15 GMT, contre à peine 80,96 yens deux heures auparavant.

Le décès de l'ennemi public n° 1 des Etats-Unis poussait les investisseurs à acheter le billet vert, particulièrement faible ces dernières semaines en raison de la décision de la Réserve fédérale, la banque centrale américaine, de maintenir inchangée sa politique de taux très bas.

Mort de ben Laden : le Nikkei finit au-dessus des 10.000 points...

L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a progressé de 1,57 % lundi, pour repasser au-dessus de la barre des 10.000 points, porté par le regain du dollar face au yen après l'annonce de la mort d'Oussama ben Laden. La place tokyoïte sera fermée mardi, mercredi et jeudi, journées fériées au Japon. Elle rouvrira normalement vendredi 6 mai.

A la fermeture et avant une pause de trois jours, l'indice Nikkei 225 des valeurs vedette a repris 154,46 points pour s'établir à 10.004,20 points. L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau s'est élevé pour sa part de 13,70 points (+ 1,61 %) pour s'afficher à 865,55 points.

Le dollar a grimpé lundi face aux principales devises après l'annonce du décès du premier ennemi des Etats-Unis. Ce mouvement des monnaies est positif pour les entreprises japonaises. L'euro ne valait plus que 1,4784 dollar à l'heure de la clôture à Tokyo (6 h GMT), contre 1,4864 dollar peu avant 1 h GMT. Le billet vert cotait pour sa part 81,57 yens, contre à peine 80,96 yens quelques heures auparavant. L'euro remontait aussi face à la devise nippone, à 120,60 yens contre 120,20 yens jeudi.

... Tandis que les prix du pétrole baissent de plus de 3 dollars

Les prix du pétrole chutaient de plus de trois dollars lundi, après la mort annoncée d'Oussama ben Laden, redescendant ainsi de leurs sommets depuis 2008.

Vers 10 h GMT sur l'IntercontinentalExchange, le baril de Brent de la mer du Nord perdait 3,21 dollars, à 122,68 dollars, par rapport à la clôture vendredi. Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) à la même heure, le baril de light sweet crude pour livraison en juin reculait de 2,60 dollars par rapport à vendredi en clôture. Ce jour-là, il avait atteint les 114,18 dollars, un sommet depuis le 22 septembre 2008.

"De bonnes nouvelles sur le plan géopolitique font baisser les prix", commentait Tomohiro Nishida, opérateur chez Chuo Mitsui Trust & Banking, en référence à la mort annoncée de l'ennemi public n° 1 des Etats-Unis, Oussama ben Laden.

Les cours du brut avaient flambé ces dernières semaines, tirés d'abord par des incertitudes au Moyen-Orient, dont nombre de pays sont secoués par des violences, ce qui suscite des craintes sur les approvisionnements de brut. L'affaiblissement du dollar, monnaie dans laquelle sont libellés les cours des matières premières, profite aussi au pétrole. Car le dollar faible pousse les investisseurs à placer leurs fonds dans les matières premières pour protéger leur capital d'une perte de valeur.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires