BCE: "modération" dans la croissance, les "menaces protectionnistes" s'aggravent

26/04/18 à 15:16 - Mise à jour à 15:16

Source: Belga

La Banque centrale européenne a dit jeudi observer une "certaine modération" de la croissance en zone euro et s'est inquiétée des "menaces protectionnistes" qui s'aggravent, brossant un tableau plus pessimiste qu'auparavant.

BCE: "modération" dans la croissance, les "menaces protectionnistes" s'aggravent

Mario Draghi, président de la BCE. © BELGAIMAGE

"Après plusieurs trimestres de croissance plus élevée que prévu, les informations disponibles depuis notre dernière réunion début mars semblent indiquer une certaine modération", a déclaré le président de l'institution, Mario Draghi. Même si la conjoncture demeure "cohérente avec une expansion large et solide", cette déclaration marque une inflexion de ton du banquier central, alors que la BCE n'avait cessé jusqu'en mars de réviser à la hausse ses projections de croissance.

"Il est clair que depuis la dernière réunion, quasiment tous les pays ont expérimenté, à des degrés divers, une modération ou perte de dynamique dans la croissance", a-t-il insisté, à quelques jours de la publication mercredi prochain du PIB du premier trimestre en zone euro. M. Draghi a en particulier souligné l'aggravation des "menaces protectionnistes" planant sur l'économie mondiale, alors que Washington pourrait imposer dans les prochains jours des taxes douanières sur l'acier et l'aluminium à l'Europe.

"Les risques liés à des facteurs de nature mondiale, incluant les menaces d'une aggravation du protectionnisme, sont devenus plus importants", a alerté le patron de l'institution monétaire. Le gouvernement allemand a justement fait savoir dans la matinée qu'il s'attendait à ce que le président américain Donald Trump impose ses taxes douanières sur l'acier et l'aluminium européens à compter du 1er mai, au lieu de renouveler l'exemption actuelle.

Nos partenaires