Paul Jorion
Opinion

26/08/16 à 09:40 - Mise à jour à 09:46

Avis de tempête au Fonds monétaire international

"Restructurer " sa dette, c'est déclarer à ses créanciers " Mille pardons ! Je vous dois autant mais il ne me reste que beaucoup moins, je peux vous offrir ce que j'ai en caisse mais je ne peux guère faire mieux ! " et s'ils acceptent, la dette est dite " restructurée ".

En 2010, le Fonds monétaire international (FMI) s'est rendu complice d'un mensonge : il a affirmé, en compagnie de la Banque centrale européenne et de la Commission européenne, que la dette souveraine de la Grèce était soutenable et, sur la foi de ce mirage, a prêté à celle-ci plus de 20 fois ce qu'autorisaient les quotas plutôt que d'encourager les Grecs à restructurer leur dette et les aider à prendre un nouveau départ sur une base financière assainie.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires