Avant de boucler les valises...

30/06/14 à 10:01 - Mise à jour à 10:01

Source: Trends-Tendances

Avez-vous pensé à tout pour vous assurer des vacances relax ? Depuis les indispensables documents de voyage aux assurances, en passant par la vérification de la date d'expiration des passeports et de la carte visa, ainsi que de son plafond autorisé - au fait, quel était son code pin ? Quelques piqûres de rappel avant le départ.

Avant de boucler les valises...

© Image Globe

Prévoyez toujours un peu d'argent liquide. Dans le cas de vacances en dehors de la zone euro, pensez à commander vos devises une semaine à l'avance au moins, vous éviterez ainsi les pertes de change sur place. Demandez de petites coupures pour récupérer plus facilement la monnaie lors d'un achat.

En Europe, les cartes MasterCard et Visa sont acceptées presque partout. Elles peuvent en outre servir à retirer des fonds aux distributeurs. Bon à savoir, les sites www.mastercard.com/atmlocator et http://www.visa.com/atmlocator vous indiquent où retirer de l'argent au moyen de ces cartes. Vérifiez avant de partir si votre plafond mensuel suffira à financer toutes vos dépenses sur place et au besoin, faites-le temporairement relever. Contrôlez également la date d'expiration de la carte. La carte de débit ou "carte Bancontact" est généralement équipée d'une fonction Maestro qui permet de retirer de l'argent aux distributeurs et d'effectuer des paiements à l'étranger. Sachez qu'en zone euro, les frais de retrait aux automates ne peuvent en principe pas être plus élevés qu'en Belgique. Attention, hors UE, les cours de change et commissions viennent alourdir ces frais.

N'omettez pas de vous munir de la carte d'identité ou, pour un voyage hors de l'UE, du passeport de chacun - dont vous aurez vérifié au préalable que la date d'expiration est ultérieure à la date du retour de vacances -, du permis de conduire si nécessaire, des titres de transport, papiers d'assurance, etc., dont vous aurez également pris soin de ranger une copie dans vos bagages, on n'est jamais trop prudent. Un conseil si vous partez en voiture : emportez également le double de la clé, que vous séparerez de l'originale.
Une assurance voyage spécifique

On oublie souvent que toute une série d'organismes couvrent d'office certains désagréments. Votre mutuelle, votre organisme émetteur de la carte de crédit, votre service de dépannage de véhicule assurent une couverture de base. Ils prévoient, respectivement, l'aide médicale urgente et le rapatriement s'il est justifié, une assurance voyage qui intervient en cas d'accident pour autant que 30 % voire 50 % du voyage aient été payés avec la carte de crédit, une couverture limitée au véhicule en cas de panne ou d'accident. L'assurance assistance souscrite en sus de la RC auto s'avèrera plus utile dans ce dernier cas. Mais une assistance voyage spécialisée est préférable. Elle pourra couvrir les frais de soins médicaux illimités à l'étranger et la poursuite du traitement en Belgique, le rapatriement sans restrictions en cas de maladie, d'accident ou de décès, la visite d'un parent en cas d'hospitalisation, etc. Notez qu'il est possible de n'opter que pour un contrat temporaire, correspondant à la durée du voyage.

Lire l'intégralité de l'article de Johan Steenackers dans le Trends-Tendances du 26 juin.

En savoir plus sur:

Nos partenaires