ArcelorMittal: La fin du chaud, 235 millions d'euros perdus pour l'économie wallonne

27/09/12 à 08:44 - Mise à jour à 08:44

Source: Trends-Tendances

La fermeture définitive de la phase liquide d'ArcelorMittal à Liège fera perdre 235 millions d'euros à la Région wallonne et outre les 795 emplois qui disparaîtront chez ArcelorMittal, cela entraînera également la perte de près de 4.000 emplois chez les sous-traitants, peut-on lire jeudi dans L'Echo.

ArcelorMittal: La fin du chaud, 235 millions d'euros perdus pour l'économie wallonne

© Image Globe

La fermeture définitive de la phase liquide d'ArcelorMittal à Liège fera perdre 235 millions d'euros à la Région wallonne et outre les 795 emplois qui disparaîtront chez ArcelorMittal, cela entraînera également la perte de près de 4.000 emplois chez les sous-traitants, peut-on lire jeudi dans L'Echo. La fermeture définitive de la phase à chaud entraînera la perte de 795 emplois directs au sein de l'entreprise mais aura également un lourd impact chez les sous-traitants. Selon les évaluations de la Fondation André Renard (organisme de recherche et de formation dans les domaines économiques, sociaux et organisationnels, ndlr), les sous-traitants d'ArcelorMittal Liège essuieront la perte de près de 4.000 emplois.

La fin de la phase à chaud coûtera également cher à la Région wallonne: l'an dernier ArcelorMittal Liège a dépensé environ 470 millions d'euros en achats de biens et services divers. "C'est donc environ 235 millions d'euros qui seront perdus pour l'économie wallonne en général et en particulier pour l'économie liégeoise", selon Fausto Casagrande, délégué Setca.

Par ailleurs, selon certaines sources, les autorités françaises auraient proposé à ArcelorMittal de lui racheter le site de Florange en échange de l'ardoise de dépollution du site en cas d'abandon des activités.

belga

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires