Alexis Tsipras réélu, quel avenir pour la Grèce ?

21/09/15 à 15:27 - Mise à jour à 16:23

La victoire de l'ancien Premier ministre grec remet les compteurs à zéro. Oui, il a dit qu'il respecterait le dernier accord passé avec ses partenaires européens. Mais cet accord est intenable sans une restructuration de la dette. Et les épargnants grecs risquent d'être à nouveau victimes des tensions entre Athènes et ses partenaires européens.

Depuis 2009, les électeurs grecs ont été appelés six fois aux urnes, soit pour des élections législatives, soit pour un référendum. Les élections législatives de ce week-end laissaient donc suinter une certaine fatigue de l'électorat. Néanmoins, c'est une fois encore Alexis Tsipras, le patron du parti de gauche alternative Syriza, qui remporte les suffrages. Il est crédité de plus de 35% des voix. Cela signifie que la précédente coalition, constituée de Syriza et des souverainistes d'Anel, voit sa majorité parlementaire reconduite. À peu de choses près, les électeurs ont donc opté pour la poursuite d'un gouvernement similaire.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires