"Agriculteurs urbains, la Foire de Libramont est votre foire"

27/07/18 à 13:49 - Mise à jour à 13:49

Source: Belga

La Foire agricole de Libramont a ouvert ses portes vendredi matin, sous un soleil radieux, en mettant en lumière le concept d'agriculture urbaine qui sera l'un des fils rouges de la 84e édition de la grand-messe du monde agricole belge. Avec une conviction: les agriculteurs urbains ne sont pas concurrents des agriculteurs traditionnels mais plutôt leurs alliés.

"Agriculteurs urbains, la Foire de Libramont est votre foire"

© BELGA

Dans un monde de plus en plus urbanisé, où en 2050, 75% des 9,6 milliards d'être humains vivront en ville, l'agriculture urbaine est davantage qu'une mode, c'est une nécessité. Les organisateurs de la Foire de Libramont en sont bien conscients et ont choisi cette année un thème sous forme d'interrogation: "Qui nourrira nos villes demain? ".

Si la réponse est évidente: "nos agriculteurs", le président de la Foire, Jean-François Piérard, a souligné la complémentarité existant entre les agriculteurs traditionnels et les nouveaux agriculteurs urbains. Ces derniers "ne sont pas les concurrents ou les adversaires de ceux qui exercent en périphérie. Au contraire, ils en sont les ambassadeurs. En rapprochant la production des consommateurs, ils recréent le lien humain, la confiance et la bienveillance mutuelle", a estimé le président de la Foire dans son discours d'inauguration auquel assistaient plusieurs ministres du fédéral et de la Wallonie.

Se réapproprier la commercialisation

Avec la fin de la régulation des marchés, les agriculteurs doivent se réapproprier la commercialisation de leurs produits, a-t-il poursuivi. "L'agriculture doit mettre en valeur l'excellence de ses produits, les faire connaître et les ériger avec fierté au rang prestigieux d'une marque. Non, le Blanc-Bleu-Belge n'est pas une vulgaire bidoche que l'on peut brader pour en faire un produit d'appel dans les supermarchés. C'est un produit noble, élevé avec soin et patience, qui doit inspirer le respect du consommateur", a encore affirmé Jean-François Piérard.

A cet égard, les agriculteurs urbains, "qui ne sont pas des enfants de la PAC", et qui sont naturellement tournés vers les circuits courts, ont des leçons utiles à partager. "Mesdames et messieurs les agriculteurs urbains, la Foire de Libramont, qui n'appartient à personne sinon au monde agricole, est votre foire, comme elle est, depuis 92 ans, celle de tous les paysans, agriculteurs, cultivateurs, exploitants agricoles, fermiers qui l'ont fait grandir et embellir", a conclu son président.

Nos partenaires